Brèves La fausse parité du CA de l’ANR

La composition du nouveau conseil d’administration de l’Agence Nationale pour la Recherche (ANR) ne respecte pas la volonté gouvernementale d’égalité femmes/hommes. Parmi les 16 personnes titulaires, on ne compte que 3 femmes, dont aucune ne représente les domaines scientifiques. Les syndicats dénoncent un semblant de parité en nombre qui cache une inégalité flagrante : au sein des “personnalités qualifiées représentant les grands domaines scientifiques”, les femmes sont suppléantes. Ils rappellent que l’égalité professionnelle doit s’appliquer aussi dans l’enseignement supérieur et la recherche.