Articles récents Christophe Martin : "Avec force mais aussi ironie, onze femmes célibataires racontent la violence, la lâcheté, la veulerie et la jalousie des hommes qui ont partagé leur vie"

Depuis près de 20 ans, Christophe Martin, écrivain et auteur de théâtre,  compose avec les paroles qu’il recueille comme d’autres artistes manipulent, taillent ou assemblent différents matériaux, pour en faire surgir une œuvre singulière. Attentif et sensible au monde qui l’entoure et dans lequel il vit, il fait usage des mots et de la fiction en nous proposant de décentrer nos points de vue sur la vie de nos contemporain-e-s ou les maux de notre époque. Pour nous y aider, il n’hésite pas à faire surgir l’humour, le mystère ou la poésie au détour de textes qu’il nous invite à lire ou à entendre et qui font la part belle à la parole des femmes. « Mères en solitaire » est sa dernière réalisation.

Cette pièce a été réalisée à partir d’une résidence au théâtre de l’Escapade à Hénin-Beaumont en 2017. Le thème qui lui était proposé, celui des mamans en solo,  est rarement représenté au théâtre. Si aujourd’hui le terme un peu technocratique de « famille monoparentale » a remplacé celui de « mère célibataire », qui portait un jugement de valeur négatif sur les mères en question et éludait le cas des pères en solo, il dissimule en grande partie la réalité des ces familles composées aujourd’hui à plus de 80% d’une mère et de ses enfants. En raison de l’augmentation des ruptures de la conjugalité, ces familles sont de plus en plus nombreuses et la stigmatisation sociale encore trop souvent réelle, comme ces femmes en ont témoigné lors des entretiens menés par Christophe Martin pour nourrir l’écriture de sa pièce « Mères en solitaire ».
Alors qu’elles ne représentaient qu’1 famille sur 10 en 1990, elles sont désormais plus d’1 famille sur 5 et rassemblent près de 3,5 millions d’enfants. Plus de 25% des femmes connaîtront au moins une fois dans leur vie une situation de monoparentalité plus ou moins longue, toutes les couches sociales étant concernées… Le niveau de vie moyen par personne au sein des familles monoparentales est inférieur d’environ 30% à la moyenne des autres familles. Ce sont les aides sociales qui évitent à une partie des familles monoparentales de vivre dans l’extrême dénuement.
Ces femmes portent un regard lucide, et non dénué d’humour parfois, sur leur vie, même quand elle semble tourner au désastre. Le souci de leurs enfants les pousse à se battre jour après jour, afin d’avancer coûte que coûte.
La pièce écrite par Christophe Martin met en lumière le combat de ces femmes pour avancer malgré les difficultés et procurer une vie décente, et si possible heureuse, à leurs enfants.

Entretien avec l’auteur

 
Comment est né le projet « Mères en solitaire » ?
 
Avez-vous rencontré des difficultés pour collecter ces témoignages de mamans en solo  où ont-elles accepté facilement de témoigner ?
 
Vous avez écouté des femmes auxquelles on donne rarement la possibilité de s’exprimer sur ce qu’elles vivent, qu’est-ce qui vous a le plus marqué lors de ces rencontres ?
 
En quoi le fait d’être un homme a-t-il joué lors de vos échanges ?
 
Comment s’articule l’absence des hommes à la présence des mères de ces mamans en solo ?

 

Extrait de la mise en voix de « Mères en solitaire »

 
Propos recueillis par Marie-Hélène Le Ny 50-50 magazine
 
Mères en solitaire :
Texte de Christophe Martin, d’après les paroles d’Heninoises et Beaumontoises et de femmes de la CUA.
Une production de L’Escapade d’Henin Beaumont avec le soutien de la Communauté d’Agglomération Hénin Carvin au titre de la Cohésion Sociale.

Vendredi 6 avril à 19h30L’envol, centre d’art et de transformation sociale 23 rue du Dépôt, 62000 Arras
Réservation obligatoire au 03 91 19 64 33 ou par courriel : administration@cats-lenvol.com
Jeudi 17 mai à 19h Scènes du Haut-Escaut salle polyvalente 59159 Ribécourt-la-Tour
Réservation obligatoire au 03 27 82 23 04 ou par courriel  scenes.haut.escaut@wanadoo.fr 
Imprimer cet article