Brèves Campagne #PaieTaPlainte

En 10 jours, plus de 500 témoignages ont été recueillis dans toute la France à l’appel du Groupe F lancé en mars, en partenariat avec PayeTaPolice. Cette campagne intitulée #PayeTaPlainte, donne la parole aux femmes victimes de violences qui sont allées porter plainte dans les commissariats et les gendarmeries, et alerte l’opinion et les autorités sur les difficultés qu’elles ont rencontrées.

Refus de prendre la plainte, banalisation des faits, culpabilisation des victimes, soutien à l’agresseur, homophobie, racisme… Dans 90% des cas, les témoignages font état d’une très mauvaise prise en charge.