Brèves Des soutiens-gorge renommés en hommage à des pionnières canadiennes font polémique

La marque de lingerie québécoise Maison Simons a récemment fait l’objet d’une polémique. Souhaitant rendre hommage aux femmes ayant marqué le Canada, la marque à crée des soutiens-gorge à leur nom des pionnières canadiennes, telles que l’auteure Gabrielle Roy, la suffragette Nellie McClung ou encore l’avocate Clara Brett Martin.

Si la plupart des modèles portait le nom de femmes décédées, une brassière a été crée au nom de Beverley McLachlin, une ancienne juge de la Cour Suprême toujours vivante. Celle-ci, qui n’avait pas été prévenue de la campagne, n’a pas appréciée l’utilisation commerciale de son nom pour faire vendre de la lingerie. En protestation, elle a demandé à l’entreprise de faire un don à un centre d’accueil de femmes victimes de violences. La marque, reconnaissant son erreur, a présenté des excuses.