Brèves Riace, Italie, un village contre l’extrême droite : une cause féministe

Il est une cause qui est liée à celle des femmes parce que fondée sur le même principe de disqualification. La cause de l’accueil des migrant.es est attaquée en Italie et les initiatives qui ont prouvé leur efficacité depuis 1998, comme celle du maire de Riace en Calabre Mimmo Lucano sont en ligne de mire. Il a repeuplé son village avec des femmes, hommes et enfants venu.es d’ailleurs revitalisant l’artisanat local et créant une coopérative sociale spécialisée dans le tri des déchets qui fonctionne depuis 7 ans. Il a prouvé qu’un village global était possible. Son arrestation rejoint les nombreuses dispositions qui coupent les élans de solidarité toujours plus efficaces.

Le nouveau pouvoir nationaliste italien veut développer les grands centres d’immigration impersonnels au lieu d’une intégration à taille humaine. Les femmes seront de nouveau isolées de leur rôle social. Le féminisme ne peut s’accommoder de l’extrême droite.

Pétition