Amérique du Nord L’administration Trump s’acharne contre les personnes transgenres

Le ministère américain de la santé veut restreindre la définition légale de l’identité de genre : « Le sexe recouvre le statut d’un individu étant masculin ou féminin, selon des traits biologiques immuables identifiables à la naissance ou avant », dit-il. Cette loi mettrait en danger la vie des personnes transgenres qui remettent en question, par leur existence même, l’assignation de genre à la naissance. L’identité de genre ne se réduit pas à l’apparence des organes génitaux, mais inclut de multiples critères dont l’élément déterminant est le rapport intime à son propre corps.

Les militant.e.s transgenres ont manifesté devant la Maison-Blanche pour protester contre ce retour en arrière par rapport aux mesures prises sous Obama. Le hashtag #WontBeErased (« on ne nous effacera pas ») est relayé sur les réseaux sociaux.