France Hélène Bidard: lettre à C.Castaner pour la publication de chiffres de la délégation aux victimes sur les morts violentes au sein du couple

 

 

 

Paris, le 29 Octobre 2018 

 

 

 

Monsieur le Ministre de l’intérieur,

Je souhaite attirer votre attention sur une importante anomalie concernant les violences faites aux femmes. En effet, les chiffres de la délégation aux victimes du Ministère de l’intérieur pour 2017, concernant les morts au sein du couple, n’ont pas été publiés à ce jour.

Un an après #MeToo, alors que cette question a été décrétée  » Grande cause nationale  » par Matignon en Avril dernier, et à l’approche du 25 novembre, Journée international contre les violences faites aux femmes, je m’en étonne et tiens à vous faire part de mon inquiétude, d’autant que les  » comptages militants  » semblent indiquer une hausse. Les Françaises et les Français, de plus en plus sensibilisés à cette questions, méritent la transparence.

Ces chiffres sont par ailleurs utiles aux actrices et acteurs qui quotidiennement font face au problème des féminicides. C’est le cas de la Ville de Paris, où je mène, avec Mme la Maire Anne Hidalgo, une politique volontariste de prévention et d’accompagnement des femmes victimes de violences. Nous expérimentons par exemple la  » Mesure d’accompagnement protégé  » (MAP) afin de sécuriser le.s conjoint.e.s victimes et leurs enfant, pendant l’exercices du droit de visite. Ces occasions sont des moments à risques ou peuvent être commis des meurtres. Dans l’optique, également pour comparer l’ampleur de ces crimes sur notre territoire avec la moyenne nationale, l’Observatoire parisien des violences faites aux femmes, nos services qui travaillent de concert avec les associations, nécessitent un bon niveau d’information pour être plus efficaces dans leurs actions.

Monsieur le Ministre, il s’agit d’une question de transparence et d’efficacité des politiques publiques. Je vous saurais gré de bien vouloir porter cette question auprès de vos services afin que cette publication puisse avoir lieu dans les plus brefs délais.

Recevez, Monsieur le Ministre de l’Intérieur, l’expression de les salutations distinguées.