Le mouvement francais pour le planning familial a 60 ans, le bel âge

2016_60ans_PF_trois-simones

Le MFPF s'est créé sur des bases de solidarité et d'entraide entre femmes. Ces valeurs l'ont porté pendant les années de l'illégalité de l'IVG et au-delà.

Trois Simones sont au coeur de cet anniversaire, Simone de Beauvoir, Simone Veil et Simone Iff. Toutes trois représentent les courants qui ont généré les actions vers l'émancipation réelle des femmes, de la philosophie, au militantisme en passant par l'engagement politique. Toutes trois ont compris l'importance de la liberté de procréation comme étant l'un des droits fondamentaux des femmes.

La sociologue Évelyne Sullerot, la gynécologue Marie-Andrée Lagroua Weill-Hallé et le médecin Pierre Simon créent dans la clandestinité en 1956 “la maternité heureuse qui, dès 1958, s'affilie à l'International Planned Parenthood Federation (IPPF). Puis le concept de maternité heureuse se transforme en maternité volontaire : le Mouvement Français pour le Planning familial (MFPF) est créé en 1960.

Elément marquant de son engagement, Simone Iff fut l'une des premiéres hotesses au centre du Planning, rue des Colonnes à Paris, au début des années 60. Elle cofonde et devient vice-présidente du Mouvement pour la Liberté de l'Avortement et de la Contraception (MLAC) en 1973. La même année, elle est élue présidente du MFPF et le restera jusqu'en 1981.

Le Mouvement a toujours été à la source des transformations sociales, outre les problèmes de contraception et d'IVG, il s'empare au fil des années des questions des sexualités, du VIH-Sida, des violences...

Depuis sa création la MFPF est un mouvement d'éducation populaire qui informe sur les droits sexuels et reproductifs, femmes et hommes, filles et garçons et fournit des prescriptions médicales.

Aujourd'hui, ce sont 76 associations départementales en métropole et dans les Dom qui acceuillent, sont à l'écoute, accompagnent de dizaines milliers de femmes de toutes origines et de tous milieux. Le Planning pousuit également son engagement à l'international.

Parler de sexualité avec des jeunes de l’école de la deuxième chance au Planning Familial

Dix jeunes de l’école de la deuxième chance, âgé-e-s de 18 à 23 ans, ont rendez-vous au centre Hittorf du […]

L’invisiblité des femmes vivant avec le VIH

Traiter l’épidémie de sida sous l’angle du genre et de son impact dans la prise en charge et le vécu […]

La gynécologue Danielle Gaudry et le Planning Familial : un combat historique pour l’obtention du droit à l’avortement

Danielle Gaudry, militante féministe, s’est engagée auprès du Mouvement Français pour le Planning Familial depuis le début des années 70. […]

Le Planning Familial, acteur international de défense des droits sexuels

«Liberté, égalité, sexualités», la devise du Mouvement Français pour le Planning Familial se conjugue aussi à l’international. Le Planning Familial […]

ARDECOM : des hommes qui veulent se contracepter

L’Association pour la Recherche et le Développement de la Contraception Masculine (ARDECOM) est une association créée par quelques hommes dans […]

Une après-midi à l’accueil IVG du Planning Familial

Le centre du Planning Familial rue Hittorf dans le 10ème arrondissement ouvre ses portes tous les mercredis, de 16h à […]

Soixante ans de lutte pour les droits sexuels et reproductifs

L’histoire du Planning 1956 : Création de l’association « Maternité Heureuse » dans le but d’informer les femmes sur la contraception […]

Veronica Noseda : «le chantier prioritaire, c’est l’implication des jeunes dans le mouvement»

Véronica Noseda est la coordinatrice nationale du Planning Familial. A l’occasion des soixante ans du Mouvement, créé le 8 mars […]