Chroniques « Je voyage seule, et c’est suspect à Toronto »

En colère ! Oui, je suis toujours en colère. En octobre dernier à l’aéroport de Toronto, j’ai vécu une expérience très désagréable à la douane.

J’avais bien sûr effectué les formalités nécessaires au consulat du Canada à Lima, qui m’a délivré un visa pour 3 mois, alors que je l’avais demandé seulement pour 5 jours.

Donc, j’ai été accueillie à la douane de Toronto par une jeune femme, qui dès qu’elle m’a vue a montré qu’elle n’aimait pas mon apparence.

Elle me demanda une explication sur les motivations de mon voyage. Aucunes de mes réponses ne la satisfaisaient, elle ne comprenait pas pourquoi une femme adulte, financièrement indépendante, voyageant seule, sans famille, voulait visiter Toronto.

En plus de cela, je viens d’Amérique latine et je suis très typée.

Pendant cet interrogatoire agressif et injuste, je me suis souvenue de mes expériences professionnelles précédentes avec des membres du gouvernement canadien, dont certains du service de l’immigration. Ils se sont tous montrés professionnels, justes, respectueux des règles et en même temps des droits humains.

Je me suis rappelé également que le gouvernement canadien a toujours été favorable à la condition des femmes et a organisé des programmes en faveur de l’égalité des sexes et de l’indépendance économique des femmes.

J’ai réalisé alors que cette jeune femme manquait totalement d’éthique et de principes politiques. Qu’elle représentait malheureusement le côté perverti d’un système et qu’elle abusait du pouvoir que lui donnait sa fonction.

Teresa Tirado, collaboratrice Pérou ÉGALITÉ

image_pdfimage_print