Société Issy-les- Moulineaux se mobilise pour l’égalité fille-garçon

 

Mixité, égalité, parité…  

Pour sa dixième édition de la Quinzaine des droits de l’enfant, la ville d’Issy-les- Moulineaux, dans les Hauts-de-Seine, engage une réflexion sur l’égalité entre les sexes : « fille-garçon, mode d’emploi ». Jusqu’au 30 novembre, toute une série de manifestations vont se déployer dans la ville pour sensibiliser jeunes et moins jeunes à cette notion fondamentale de l’égalité dans la différence.

« La couleur rose pour les filles auxquelles sont associées les tâches domestiques et le bleu pour les garçons à qui l’on attribue le génie de la construction sont des vieux schémas qui ont fait leur temps. La réalité des enfants d’aujourd’hui est totalement différente.  Aussi, est-il important de sensibiliser les parents à une éducation égalitaire, afin que les enfants ne soient pas conditionnés, dès le berceau, par les représentations figées des adultes », explique Bruno Jarry, directeur de l’association Cultures,  Loisirs, Animations de la Ville d’Issy-les-Moulineaux (Clavim), structure qui est à l’initiative de ce thème de l’égalité dans les relations garçons-filles au regard des Droits de l’enfant. « On ne déconstruit pas les stéréotypes, les clichés ou les représentations par un discours de type moralisateur, mais plutôt par l’éveil créatif et ludique, des questionnements, des découvertes… », ajoute-t-il. D’où la grande diversité dans la programmation de cette  Quinzaine : rencontres, expositions, projections, spectacles, ateliers, animations…

Construire l’identité

Tous les espaces de mixité et de socialisation (crèches, écoles, accueils de loisirs, Maisons de Quartiers, clubs sportifs, structures culturelles) seront investis en priorité pour favoriser l’expression des enfants et des jeunes autour de ce thème de l’égalité entre les sexes. Ainsi, une exposition de photos sur les échanges de jouets dans les crèches, un atelier sur les livres et les bébés, un goûter philo sur les différences entre filles et garçons,, une exposition sur « la chimie de l’amour » de l’Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale) à destination des adolescents…  « Nous avons la chance d’héberger à Issy-les-Moulineaux 90 groupes de musiciens ; or, ils ne sont composés, pour la très grande majorité d’entre eux, que de garçons.  Aussi, avons-nous programmé ‘un concert jeunes talents : les filles et les garçons’ qui permettra aux adolescents des deux sexes de se produire sur scène », explique B Jarry.

Combattre les inégalités

Malgré les grands progrès réalisés au XXè siècle, les inégalités entre les sexes demeurent, notamment dans le monde du travail. Le débat théâtral  « Le mur de verre » permettra de mettre en lumière les obstacles invisibles qui émaillent le parcours professionnel de beaucoup de femmes. Le rôle de la grammaire dans la représentation des genres, l’égalité professionnelle, la parité en politique, la prostitution et la liberté sexuelle ; c’est autour de ces cinq thématiques que s’organise l’exposition « L’égalité, c’est pas sorcier ». Par ailleurs, la neurobiologiste Catherine Vidal (Institut Pasteur) animera une conférence : « Hommes-femmes : avons nous le même cerveau ? », tandis que la philosophe et psychanalyste Anne Dufourmantelle invitera à mieux comprendre « les sexualités adolescentes : filles ou garçons en quête d’une identité ».

Favoriser les échanges interculturels

« La thématique des droits de l’enfant et de l’égalité filles-garçons est universelle ; aussi, nous a-t-il paru essentiel d’intégrer cette problématique de la parité dans une dynamique internationale, notamment pour les questions de l’éducation et de la santé. Dans beaucoup de pays en développement, les jeunes filles continuent à être cantonnées dans des tâches domestiques ; comment peuvent-elles aller à l’école, alors qu’elles doivent aller puiser l’eau à plusieurs kilomètres du village ? », interroge Bruno Jarry.

A l’initiative de la Licra (Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme),  un concert  du groupe «  les yeux noirs » propose un répertoire autour du thème filles-garçons. Pour aider à la reconstruction d’Haïti, une grande soirée solidaire sera organisée avec démonstrations sportives, concerts, performances d’artistes. Une exposition de photos « les enfants de la dignité » permettra au public d’être sensibilisé au sort des jeunes syriens.

« Toute cette programmation doit permettre d’adopter une logique de bientraitance ; afin de promouvoir des relations plus harmonieuses entre les sexes, et de bâtir une véritable fraternité du quotidien », conclut le directeur du Clavim.

 

Christine Laouénan – EGALITE

 

Quinzaine des droits de l’enfant

« fille-garçon, mode d’emploi »

du 8 au 30 novembre 2012

Issy-les-Moulineaux

En ligne : www.issy.com

E ligne : www.clavim.asso.fr

tél : 014 123 8000

 

Issy-les-Moulineaux a signé, en 2003, la charte « Ville amie des enfants »,

Partenaires de cette manifestation : le Défenseur des Droits, l’Unicef, la Licra, Enfance et Partage.