Brèves Violences faites aux femmes : des pochoirs sur les trottoirs

Pour sensibiliser aux violences faites aux femmes, à Nantes, le Collectif Rafu a marqué au pochoir les rues de la ville du tag « Ici une femme a été agressée, violée, tuée ». Jetée d’une voiture et traînée par celle-ci sur deux kilomètres, poignardée à la terrasse bondée d’une brasserie, les agressions de femmes dans l’espace public ne cessent de croître. Le Collectif, regroupant les associations féministes Osez le féminisme, Solidarités femmes, le CIDDF, le Planning familial, et FSU, a décidé de réagir. « Nous avons établi une cartographie des agressions commises sur la voie publique en 2016-2017 », explique Evanne Thatje, du collectif. « L’important est que les pochoirs restent sur la voie publique et soient visibles de tous. Ces violences dans la rue ne tolèrent ni excuse ni justification. Elles ne sont pas inévitables ».