Brèves Inceste : aucun consentement de 0 à 18 ans ! Aucune prescription !

L’Association Internationale des Victimes de l’Inceste (AIVI) lance une pétition dans le but de rendre imprescriptible les abus sexuels incestueux sur mineur·e·s et d’établir une présomption de non-consentement pour les incestes sur les victimes mineures. Les débats actuels sur l’âge légal à partir duquel un·e mineur·e peut donner son consentement à des relations sexuelles avec un adulte, sont focalisés sur la pédocriminalité en-dehors de la famille. L’inceste représente 90% des violences sexuelles sur mineur·e·s, soit 4 millions de victimes en France et 1 enfant sur 5 en Europe.