Brèves Une pétition pour mettre fin à la banalisation des violences sexuelles au travail dans le monde

A ce jour, un pays sur trois n’interdit pas le harcèlement sexuel au travail, et les pays ayant déjà une législation en place peinent à la faire appliquer efficacement. Une étude menée à l’échelle mondiale pour l’ONG Care montre en effet que 23% des hommes estiment que le harcèlement sexuel au travail est acceptable.
Pour garantir à ces femmes une protection qui leur fait actuellement défaut, Care a lancé une pétition adressée à Emmanuel Macron, demandant à celui-ci de s’engager en faveur l’adoption d’une convention par l’Organisation Internationale du Travail, qui se réunit le 28 mai prochain.
La pétition

Imprimer cet article