Brèves La France doit ratifier la Convention 189 pour faire respecter les droits des travailleuses domestiques

Action Aid interpelle le gouvernement français sur les conditions de travail des travailleuses domestiques en France. L’ONG a profité de la journée mondiale des travailleuses domestiques (16 juin) pour demander à la France de ratifier la Convention 189 de l’Organisation Mondiale du Travail. Cette convention qui existe depuis 2011 protège les droits des travailleuses domestiques. Elle a été signée par 25 États seulement.

Selon l’Observatoire FEPEM des emplois de la famille, il y aurait en France 1,7 millions de travailleuses domestiques. Action Aid, de son côté rappelle que ce métier est touché par deux fléaux : l’esclavage moderne et le travail des enfants. L’ONG a mis en ligne une pétition à l’attention du Premier ministre, Edouard Philippe et de la ministre du Travail, Muriel Pénicaud.