Brèves Sauver les enfants victimes de violences sexuelles

Une pétition lancée par Catherine Bonet, pédopsychiatre et Jean-Louis Chabernaud, pédiatre à l’hôpital Béclère de Clamart demande qu’en cas de présomption de violences sexuelles sur un.e mineur.e, une obligation de signalement, soit rendue possible par les docteur.es sans risque de sanctions. Aujourd’hui, un.e docteur.e qui ferait un signalement de présomption de violences sexuelles sur un.e mineur.e peut encourir des poursuites et être sanctionné.e par le Conseil de l’Ordre.

Selon le Conseil de l’Europe, un enfant sur cinq serait victime de violences sexuelles.

Imprimer cet article