Articles récents \ DÉBATS \ Tribunes Propositions de la FNCIDFF pour le Grenelle contre les violences conjugales

La FNCIDFF (Fédération Nationale du Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles) se satisfait de la perspective du Grenelle lutte contre les violences conjugales qui se tiendra le 3 septembre prochain. Lors de la réunion préparatoire qui s’est tenue ce mardi 9 juillet sous l’égide de Madame Marlène Schiappa, Secrétaire d’État auprès du Premier ministre, chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes et de la Lutte contre les discriminations, la FNCIDFF a fait remonter les points suivants pour lesquels elle attend des évolutions favorables :

• Inscription du « féminicide » dans la loi?
• Mise en place de juridictions spécialisées dans le traitement des dossiers de violences au sein du couple.
• Systématisation du bracelet électronique dès la première condamnation.
• Renforcement du nombre de CHRS.
• Renforcement de la formation des professionnel·le·s en relations avec les femmes victimes de violences (policiers, gendarmes, magistrats, personnels sociaux, ensemble du corps médical et social, enseignants…).
• Renforcement de la prévention scolaire (prévention des comportements sexistes et violents dès le primaire).
• Renforcement des moyens octroyés aux CIDFF pour le traitement des demandes de femmes victimes de violences au sein du couple qui sont en augmentation importante depuis plusieurs années. En 2108, les CIDFF ont reçu plus de 71 000 femmes victimes de violences sexistes soit +18 % d’augmentation des demandes par rapport à 2016.

Toutes et tous uni·e·s pour combattre un archaïsme social qui entrave la liberté, l’intégrité, la sécurité des femmes !

La FNCIDFF est membre du comité de pilotage du 3919.

FNCIDFF

Imprimer cet article