Média \ Vidéo de la semaine “JE SUIS DEBOUT” : les féministes polonaises contre l’interdiction de l’IVG

L’accès à un avortement sûr, légal et gratuit demeure un acquis social fondamental et concerne le droit des femmes. Depuis le 22 octobre 2020, les femmes polonaises n’ont légalement plus le droit d’avorter lorsque le fœtus souffre de malformations, y compris lorsqu’elles sont considérées comme « graves et irréversibles ».

En 2019, 98% des 1100 avortements légaux recensés en Pologne avaient justement eu lieu dans le cas d’une malformation du fœtus. Un coup de massue pour les femmes polonaises qui doivent faire face à un recul de leur droit à disposer librement de leur corps.

« Je suis debout, je crie, nous sommes 1 million debout, aucune d’entre nous n’a peur, plus puissante que ce que tu pensais, rends nous tout ce que tu nous as pris » clament en cœur les polonaises qui s’opposent à l’entrée en vigueur de la loi rendant l’IVG quasiment interdite.

print