• Africa 93 :  « Pour nous Africa 93, c’est 30 ans de travail avec les personnes en besoin de La Courneuve en Seine Saint Denis, et 30 ans de précarité »

    Une association comme Africa 93 qui soutient les femmes précaires dans les quartiers prioritaires de la ville est elle-même précaire, c’est ce que dit Mimouna Hadjam qui est l’âme de l’association depuis 30 ans. Qu’en est-il des promesses de financements à ces associations de quartiers qui sont au plus proche des besoins des femmes des […]

  • Hala Kodmani : Seule dans Raqqa 2/2

    Seule dans Raqqa, un livre important qui nous fait comprendre, toucher du doigt ce qu’ont vécu au quotidien les habitant.e.s de Raqqa. Hala Kodmani journaliste, autrice franco-syrienne s’est rendue dans cette ville tenue par DAESH et nous raconte à travers une femme facebook l’histoire tragique de Syrien.ne.s dont on a peu suffisamment relaté les souffrances. […]

  • Lancement des débats bioéthiques: respectons les personnes et les familles concernées !

    Ce jeudi 18 janvier aura lieu le lancement officiel des états généraux de la bioéthique, préalable à la révision de la loi à l’automne prochain, avec, parmi d’autres questions, l’élargissement des conditions d’accès de la Procréation Médicalement Assistée (PMA). À cette occasion, nous, associations féministes, lesbiennes, gaies, bies, trans, intersexes et de santé, souhaitons rappeler […]

  • Une cosmonaute est un souci dans notre galaxie

    Une cosmonaute est un souci dans notre galaxie, est un spectacle de l’Embellie Cie destiné à un public jeune. Il dénonce avec humour et sensibilité, l’inégalité des places occupées par les garçons et les filles dans l’espace social et professionnel. A voir avec nos petit.e.s pour les inciter à se poser la question du choix de […]

  • Claudie Corvol : « Le sexisme est présent dans le sport, nous devons le dénoncer »

    Un colloque « plus de femmes pour plus de sport : on fait comment ? » se déroulera le 24 janvier prochain. Il abordera les nombreuses questions du sexisme dans le sport, un sujet peu abordé encore aujourd’hui. Claudie Corvol, vice-présidente du Conseil National des Femmes Françaises, une des initiatives du colloque nous le présente. Quels sont les […]

  • Hala Kodmani : Seule dans Raqqa 1/2

    Seule dans Raqqa, est un livre important qui nous fait comprendre, éprouver ce qu’ont vécu au quotidien les habitant.e.s de Raqqa. Hala Kodmani journaliste, autrice franco-syrienne s’est rendue dans cette ville tenue par DAESH et nous conte l’histoire d’une femme qui cachée derrière Facebook décrit l’histoire tragique de Syrien.ne.s dont on a insuffisamment relaté les […]

Articles récents

DOSSIERS

Les femmes de la Méditerranée en mouvement

FFMED

 

Créé par des femmes déterminées à renforcer les mouvements en faveur de l’émancipation des femmes, le Fonds pour les Femmes en Méditerranée soutient financièrement depuis 10 ans les associations qui œuvrent en ce sens dans les 21 pays de Méditerranée.

Grâce à sa longue expérience dans les mouvements de femmes de la région, le Fonds pour les Femmes en Méditerranée a une connaissance concrète du travail et des difficultés que peuvent rencontrer les associations de femmes autour de la Méditerranée.

Conçu tout d’abord pour soutenir financièrement les associations de femmes, le Fonds pour les Femmes en Méditerranée a étendu depuis, son champ d’action vers d’une part le renforcement de la relève générationnelle du mouvement des femmes et d’autre part la mise en réseau des associations.

Ainsi depuis 2011, il propose aux organisations de femmes de différents pays méditerranéens de se rencontrer autour d’un atelier de travail permettant l’échange et l’élaboration de réflexions stratégiques destinés à faire avancer la question de l’égalité entre les femmes et les hommes.

Partant du constat que les femmes méditerranéennes rencontrent les mêmes difficultés, à des échelles différentes, le Fonds a déjà tenu 10 rencontres dans 6 pays : en Egypte, en Tunisie, en Algérie, en Croatie, en Libye et en France.

Le 5 juillet 2017, à Paris, la 10éme rencontre réunissait des participantes venues d’Italie, de Croatie, du Monténégro, de Bosnie, de Turquie, du Liban, de Palestine, d’Egypte, de Tunisie, d’Algérie, et du Maroc.

Ce temps dédié à la réflexion stratégique a permis aux participantes d’établir non seulement la liste des priorités pour les femmes qui défendent l’égalité et l’émancipation dans la région, mais de réfléchir à la mise en oeuvre d’un tissage et d’un brassage plus systématique entre activistes au niveau local, subrégional et régional afin d’asseoir les bases d’un réseau solide.

Elles travaillent dans un fonds de gestion participatif, un journal féministe, un collectif féministe sur le harcèlement de rues, elles sont élue au conseil municipal de leur ville, magistrate …

Rada Boric (Croatie), Nevin Öztop (Turquie), Amina Izaroukena (Algérie), Anware Mnasri (Tunisie) et Farah Barqawi (Palestine) témoignent de leur engagement.

50-50 magazine