• Les filles du soleil d’Eva Husson: des femmes qui refusent leur destin de victimes

    Les filles du Soleil est un film porté avec beaucoup de justesse par Golshifteh Farahani, qui joue Bahar, une combattante kurde et Emmanuelle Bercot, qui interprète Mathilde, une reporter de guerre. Eva Husson propose une fiction qui évoque le quotidien des femmes kurdes qui refusent leur destin de victimes face à Daesh. Elles ne sont pas […]

  • Le G7 2019 sera féministe ou ne sera pas !

    A la veille du début de la présidence française du G7 en 2019, ONG et associations investies sur les droits des femmes ont lancé, le 18 octobre dernier, le 1er évènement de mobilisation pour « Ancrer les droits des femmes au cœur du G7 ». Il s’est tenu à l’Assemblée Nationale, en présence de membres de la […]

  • Paye Ta Shnek : rencontre avec sa créatrice, Anaïs Bourdet

    En 2012 naissait Paye Ta Shnek, une plate forme recueillant des témoignages du sexisme ordinaire, du harcèlement et de la violence sexuelle. Six ans, des dizaines de déclinaisons et un livre plus tard, nous avons rencontré Anaïs Bourdet, sa jeune fondatrice, pour une discussion sur les origines du tumblr, ses évolutions et sa postérité après […]

  • Un concert brillant dirigé par de jeunes cheffes d’orchestre à la Philharmonie de Paris

    Le 23 novembre, la Philharmonie de Paris organisait un « Tremplin jeunes cheffes d’orchestre »: six femmes cheffes d’orchestre sélectionnées pour l’occasion, Chloé Dufresne (France), Holly Chloe (États-Unis), Sora Elisabeth Lee (Corée du Sud), Nil Venditti (Italie), Gabriella Teychenné (Angleterre) et Lucie Leguay (France), ont dirigé un programme riche interprété par l’Orchestre de Picardie. À l’honneur également : […]

  • Les États-Unis dans tous leurs états

    La vie politique états-unienne a été marquée récemment par deux événements majeurs qui auront des conséquences importantes sur la vie des citoyens et plus particulièrement des citoyennes. Le premier est la confirmation de Brett Kavanaugh comme juge à vie de la Cour Suprême. Le deuxième est l’élection de mi-mandat qui vient de se tenir et qui […]

  • Les Chatouilles ou la danse de la colère

    Bien que racontant l’histoire de son autrice et actrice principale Andrea Bescond, le film « Les Chatouilles ou la danse de la colère » atteint une dimension universelle par sa grande liberté cinématographique et la justesse des comédien.nes aux prises avec des personnages très délicats à interpréter. Odette est à la fois fragile, lumineuse et digne, tant […]

Articles récents

DOSSIERS

Mai 68 : sous les pavés les femmes...

Les femmes de 1968, elles étaient le deuxième sexe, enfermées dans une vie triste comme le souligne Geneviève Fraisse. Elles étaient gardées sous clef. Elles n’avaient pas le droit de disposer de leur corps, pas d’accès à l’avortement, la pilule était autorisée depuis l’année précédente, mais à quel prix !

La réforme des universités avec la réforme des logements universitaires du 13 et 14 février 1968 avait déjà allumé le feu de la révolte.

Elles travaillaient mais n’avaient que peu de droits et de protection contre le patriarcat. Les contraintes étaient fortes pour les femmes, du monde prolétaire, jusqu’au monde universitaire.

Elles ont pris la rue comme les hommes, mais elles n’étaient pas au micro.

Les mouvements de libération et les mouvements contre les guerres issues de la colonisation, avec la guerre du Vietnam comme point d’acmé, ont porté d’importantes nouvelles utopies face à un ordre établi sans avenir.

Mai 68, avec ses 10 millions de grévistes, les universités en rébellion, un mouvement international pour une transformation des rapports de force, a initié un nouvel esprit de révolte qui, pour les femmes, ne s’est pas arrêtée, prenant de multiples formes : toutes les formes du féminisme.

Ce combat est toujours d’actualité.

Ce dossier offre des témoignages et des éclairages de 2018 sur ces événements et un regard de femmes sur l’exposition des Archives Nationales, « 68, les archives du pouvoir. » L’ouverture de la majorité des archives des services de l’État a permis de présenter les documents du pouvoir parallèlement aux documents de la contestation.

Anne Zelenski, Genevieve Fraisse, Martine Storti, Catherine Beaunez … offrent des analyses et perspectives pour comprendre comment les femmes qui n’étaient pas à la tribune s’en sont rapprochées quelques années plus tard….

Brigitte Marti 50-50 magazine

Dessin extrait de l’album-BD de Catherine Beaunez :  » J’avais 15 ans en 68 «