Articles récents Septièmes Assises de l’institut Emilie du Chatelet : « Offensives pour l’égalité »

Les septièmes Assises 2014 de l’Institut Émilie du Châtelet « Offensives pour l’égalité » qui se dérouleront les 6 et 13 octobre ont été conçues comme une réponse aux polémiques et aux allégations fallacieuses du mouvement anti-genre. Pour l’IEC,il s’agira d’analyser les stratégies de désinformation qu’ils diffusent mais avant tout de développer des propositions de stratégies pédagogiques sur les façons dont on peut enseigner l’égalité filles/garçons à l’école et ailleurs.

Depuis les années 1990, le concept de genre a été adopté par la communauté scientifique internationale, ainsi que par des grands organismes comme l’ONU, l’Union Européenne et par la plupart des ONG. Les recherches sur le genre nourrissent la réflexion théorique mais également les politiques publiques en matière d’égalité femmes/hommes.

Le genre est un concept et non une théorie, il est au cœur de nombreuses recherches. C’est en s’appuyant sur les études de genre que des politiques, des stratégies égalitaires sont élaborées au niveau de l’Etat, des collectivités territoriales, des associations.

« Cette année, nous avons souhaité proposer une contre offensive face à ces tentatives de manipulations venant de ceux et celles qui parlent de « théorie du genre » explique Florence Rochefort, la présidente de l’IEC.

Les Assises 2014 de l’IEC analyseront la désinformation sur le concept de genre et sur la pédagogie de l’égalité filles/garçons. Elles feront le point sur la façon dont le champ universitaire et les associations féministes ont élaboré leurs réactions face à la montée en puissance des anti-genre en France et à l’international.

Il n’est pas question pour les organisatrices d’accorder trop d’importance aux mouvement anti-genre abondamment relayé par les médias mais bien de faire connaître les actions et les mobilisations des acteurs sociaux pour faire avancer le concept de genre tant en France qu’à l’étranger.

Vulgariser les échanges

Les Assises de l’IEC ont pour ambition de favoriser le dialogue entre le monde universitaire, les élu-e-s, les associations, les institutions. Elles sont un outil d’échanges, un des rares lieux d’interface entre le monde de la recherche, les pouvoirs publics et la société civile. Il en ressort des réflexions, des débats inédits, des pistes d’action.

Le principe des Assises qui est de donner la parole  trois fois cinq minutes aux intervenant-e-s, ce temps volontairement court résulte d’une démarche pédagogique de l’IEC qui permet une appréhension, une meilleure vulgarisation de ces échanges souvent très riches.

Le public des Assises dont une majorité est fidèle depuis 2008, date de la première édition, est composé de membres d’associations, d’universitaires, d’élue-s etc. Depuis le début de la polémique sur le genre, des professeur-e-s viennent aux Assises avec leur classe. Cette année, les organisatrices des Assises ont souhaité la participation d’un proviseur et d’une directrice d’école.

 

Pour mémoire, les thématiques des précédentes Assises :

Assises 2008 Résistances à l’égalité femmes-hommes

Assises 2009 Égalité des sexes et sexualités

Assises 2010 Vous avez dit féministe?

Assises 2011 L’éducation à l’égalité entre les sexes

2012 Le genre, à quoi ça sert ?

2013 La culture: une arme contre le sexisme?

 

50-50 magazine est partenaire des Assises 2014 et donnera la parole à plusieurs intervenant-e-s.

 

Caroline Flepp 50-50

Université Paris Diderot, amphi Buffon, 15 rue Hélène Brion (Paris 13e), de 14h à 18h30.

Programme