Brèves Des député-e-s de droite et de gauche signent une proposition de résolution contre la prostitution

Danielle Bousquet, députée PS des Côtes-d’Armor (22), a déposé, le 9 juin dernier, une proposition de résolution parlementaire pour l’abolition de la prostitution sur le bureau de Bernard Accoyer, président de l’Assemblée nationale. Ce texte rassemble les signatures de député-e-s appartenant à des familles politiques traditionnellement opposées, notamment celles de Jean-Marc Ayrault du PS, Martine Billard du Parti de gauche, Marie-Georges Buffet du Parti communiste, Yves Cochet d’Europe Ecologie-Les Verts, Christian Jacob et Marie-Jo Zimmermann de l’UMP, François Sauvadet du Nouveau Centre.

La proposition a pour but d’affirmer la position abolitionniste de la France en matière de prostitution et de politiser le sujet pour permettre une véritable action des pouvoirs publics.

Dans un communiqué daté du 20 juin, Danielle Bousquet a déclaré : « La prostitution est le produit d’une société patriarcale, de l’argent roi et où la liberté sexuelle est loin d’être atteinte. En cela elle constitue une menace pour les plus vulnérables et une entrave à une société de liberté et d’égalité entre les femmes et les hommes. »