Brèves Une jeune Ukrainienne de 19 ans, violée, battue et brûlée succombe à ses blessures

Oksana Maka, une Ukrainienne de 19 ans, violée, battue puis brûlée le 9 mars dernier, à Nokolaiev, en Ukraine, a succombé à ses blessures le 29 mars.

Arrivée à l’hôpital dans un état très grave, brûlée sur 55 % de son corps, elle avait dans un premier temps été amputée d’un bras et des pieds.

Ses trois jeunes bourreaux, dont deux fils de responsables locaux, ont bénéficié d’une impunité qui révolte le pays. Une série de manifestations, dont une qui a réuni plusieurs milliers de personnes, se sont déroulées dans plusieurs grandes villes du pays.

Imprimer cet article