Brèves Rio+20 : réaffirmer le rôle des femmes dans le développement durable

La conférence des Nations unies Rio+20, dédiée aux questions environnementales, s’ouvre ce mercredi 20 juin pour trois jours. L’occasion pour la Coordination française du Lobby européen des femmes (Clef) et la fédération internationale de Business and Professional Women (BPW International) de rappeler, dans un communiqué commun, l’importance du rôle des femmes dans ce domaine :

« Le Rio+20 », qui se tiendra ce mois de juin, doit être l’occasion de réaffirmer que la construction de l’égalité entre les femmes et les hommes est une condition sine qua non pour bâtir un monde respectueux de l’environnement et qui favorise le développement humain. »

La Clef et BPW International estiment qu’il est nécessaire que « l’ensemble des Etats qui signeront la déclaration de Rio+20 s’engagent à respecter leurs engagements pris dans le cadre de la Convention sur l’élimination de toutes formes de discrimination à l’égard des femmes (Cedef ou Cedaw), adoptée en 1979 et qui compte aujourd’hui 185 Etats signataires : accès aux responsabilités, à la propriété foncière, au crédit, à l’éducation et à la formation, etc. Faute de quoi les engagements pris à Rio ne pourraient être appliqués efficacement ».

La Clef et BPW International demandent par ailleurs que « la mise en œuvre des engagements pris par les Etats lors du Rio+20 soit précédée systématiquement d’analyses d’impact sur les droits humains intégrant l’égalité femmes-hommes et assortie d’indicateurs de suivi genrés ».

Imprimer cet article