Brèves La prostitution, « un métier comme un autre » ?

Selon une étude sur la prostitution menée sous la direction de la déléguée départementale aux droits des femmes et à l’égalité d’Indre-et-Loire, 77% des jeunes entre 18 et 26 ans voient en la prostitution « un métier comme un autre ».

L’échantillon interrogé imagine, comme principale motivation à la prostitution, une nécessité économique (51%), largement devant le proxénétisme (10%), ou les difficultés psychologiques et familiales (12%).

Cette enquête, effectuée dans le cadre du projet « prostitution cachée », témoigne également de l’évolution de la perception des moyens d’accès à la prostitution, où internet (30% des moyens d’accès) vient fortement concurrencer la rue (36%).

Depuis 2008, le groupe de travail « prostitution cachée » étudie les risques de dérive chez les jeunes, dans le but de réaliser un travail de fond sur la transmission de l’information autour du sujet. Cette étude a permis de dégager une volonté de la part des jeunes d’accéder à l’information sur les risques de la prostitution, sous forme de débat, film ou conférence. En effet, les interrogé-e-s estiment ne pas être assez informés sur la législation de la prostitution (58%), ou très peu (26%). 63% souhaitent être davantage informé-e-s des enjeux qui y sont liés.

Imprimer cet article