Brèves La Ligue des Droits de l’Homme précise ses attentes sur la future loi contre les violences faites aux femmes

Dans un communiqué du 20 novembre, la Ligue des Droits de l’Homme (LDH) revient sur le thème des violences faites aux femmes. Elle rappelle la volonté exprimée par les Nations Unies en 1994, qui était d’éliminer cette violence, qui constitue l’un des « principaux mécanismes sociaux auxquels est due la subordination des femmes aux hommes. »

Dénonçant les imprécisions de la loi adoptée en juillet 2010 , la LDH évoque volonté du gouvernement de voter une nouvelle loi sur les violences faites aux femmes et de créer une instance nationale de lutte contre ces violences. Elle indique qu’elle suivra cette initiative  à condition que la loi porte des objectifs de prévention et d’éducation. La DLH souhaite également la formation du personnel judiciaire, des aides aux associations et des moyens de contrôle sur l’application de cette loi. Enfin, la ligue précise que cette loi devra aussi s’appliquer aux femmes étrangères non communautaires et aux prostituées.

Le 25 novembre, à l’occasion de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, la Ligue des Droits de l’Homme tiendra une université d’automne consacrée à la jeunesse, sa place dans la société et ses attentes autour de l’égalité des genres.

Imprimer cet article