Brèves Iran : 10 ans de prison pour une militante des droits des femmes

Bahareh Hedayat est une prisonnière politique en Iran. Son crime ? Avoir parlé de répression post-électorale au moment de la réélection de Mahmoud Ahmadinejad en 2009 et avoir aidé à organiser une “Campagne pour l’égalité”, une initiative de terrain qui visait à recueillir un million de signatures, pour mettre fin aux discriminations contenues dans les lois iraniennes contre les femmes, sur le mariage, le divorce ou la garde des enfants. Arrêtée durant une manifestation d’opposant-e-s au régime, Bahareh Hedayat a été condamnée à dix ans de prison ferme dans la prison d’Evin, connue pour son mauvais traitement envers les prisonnièr-e-s politiques.

Imprimer cet article