Articles récents Les féministes unies contre les extrêmes droites

Un collectif unitaire rassemblant associations, syndicats et partis s’est formé sous l’impulsion de féministes pour démystifier le discours des extrêmes droites en quête des voix des femmes. Le collectif a lancé son site internet pour fournir les outils de démystification aux discours trompeurs des extrêmes droites prétendant défendre les droits des femmes. Jeudi 22 septembre, les trois portes paroles du collectif, Nedia Djemah, Suzy Rojtman et Luz Mora ont présenté à la presse le site Les Droits des Femmes Contre les Extrêmes Droites.

Pour le collectif le constat est clair, avec le Front National qui n’arrive pas à passer au deuxième tour, dans un contexte électoraliste agressif, les extrêmes droites sont prêtes à tout pour accrocher le vote des femmes et des classes populaires. Suzy Rojtman a rappelé que l’écart entre le vote des femmes et des hommes en faveur de l’extrême droite qui était de 8 points en 1988 s’est réduit en 2012 avec la candidature de Marine Le Pen à 2 points, alors que pour des élections régionales et européennes l’écart était resté plus important.  Marine Le Pen, pour ne citer qu’elle, manipule le discours sur des contours féministes et pourtant ne défend aucun des droits des femmes durement acquis. Suzy Rojtman a présenté quelques éléments ambiguïté du discours du Front National lors d’une conférence de presse notamment  lorsque Marine Le Pen argumente que dé-rembourser l’avortement permettrait aux femmes pauvres d’avoir accès aux soins. Nul doute que ce discours contradictoire est la pour brouiller les réelles intentions du Front National. Pour le collectif, il y a urgence à intervenir.

Entretien avec Suzy Rojtman, représentante le Collectif National pour les Droits des Femmes (CNDF)

 

 

Signataires : Attac, Cadac, Collectif National pour les Droits des Femmes, Coordination Lesbienne en France, les effrontées, Ensemble !, Europe Ecologie-les Verts, Femmes Egalités, Femmes solidaires, Femmes migrantes debout, FSU, Ligue des Femmes Iraniennes pour la Démocratie (LFID), Ligue des Droits de l’Homme, Maison des femmes Thérèse Clerc – Montreuil, Marche mondiale des femmes, Osez le féminisme ! , PCF, Réseau féministe Ruptures, UFAL, Union Syndicale Solidaires, Vigilance Syndicale Antifasciste-Visa

Brigitte Marti 50/50 Magazine