Brèves Wonder Woman, ambassadrice des fantasmes masculins à l’ONU

Le 21 octobre, Wonder Woman est devenue l’ambassadrice du programme de l’ONU « l’égalité des sexes et l’émancipation de toutes les femmes et filles ». Femme objet, fantasme masculin international, comment promouvoir l’égalité en alimentant les stéréotypes de genre ? Cette campagne devient ainsi contre-productive et ne reconnait pas les décennies de luttes anti-sexistes. La Coordination françaises pour le Lobby Européen des Femmes appelle l’ONU à ne choisir « ni des femmes soumises, ni des femmes caricaturales. Juste totalement EGALES. »