Brèves Droit à l’IVG : la droite et l’extrême droite montrent à nouveau leur vrai visage !

L’inscription du délit d’entrave numérique à l’IVG a été adoptée par l’Assemblée nationale en première lecture. Le débat a été l’occasion pour les élu-e-s les plus réactionnaires de remettre en cause la loi Veil. Laurence Cohen, sénatrice,  co-responsable nationale du PCF « Droits des femmes et Féminisme », considère qu’ »il est plus que temps de sécuriser ce droit, remis en cause par des sites internet pseudo-officiels, tentant par tous les moyens d’interdire l’accès à l’IVG, d’en dissuader les femmes et de les culpabiliser ». Le PC propose que ce droit soit « garanti par la Constitution comme un droit inaliénable », surtout aujourd’hui avec « un “champion” de la droite soutenu notamment par la manif pour tous, s’étant déclaré contre cette liberté pour les femmes ! »