Brèves Depuis le 3 novembre, les femmes travaillent… bénévolement

Le 3 novembre dernier, à 11h44, les femmes ont commencé à travailler bénévolement. Les associations féministes ont donc appelé les femmes à arrêter de travailler ce jour-là à partir de 11h44 pour montrer de façon symbolique les écarts de rémunérations entre les femmes et les hommes.

Les salaires des femmes sont en moyenne inférieurs de 25,7% à ceux des hommes, tous temps de travail confondus (Observatoire des Inégalités, 2012). Selon un rapport du World Economic Forum, il faudrait attendre 217 ans pour atteindre l’égalité salariale. Les Glorieuses ont mis en place une pétition pour soutenir l’égalité salariale.

À cette occasion, la ministre du Travail, la secrétaire d’État chargée de l’Égalité femmes/hommes, le secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances se sont engagé.e.s en faveur de l’égalité salariale en donnant rendez-vous aux citoyen·ne·s tout au long du Tour de France de l’Égalité. A suivre …