Brèves Pour la féminisation des noms de stations de métro

A Rennes, sur les 15 stations de métro existantes, aucune ne porte le nom d’une femme. Avec la création de la deuxième ligne de métro prévue en 2020, une station « Irène Joliot-Curie » était prévue. Finalement, Rennes-Métropole a changé d’avis et va appeler cette station « Joliot-Curie–Chateaubriand ». Une pétition circule pour le maintien du nom initial de la station.

En comparaison, à Paris, sur les 302 stations de métro, 3 font référence à des femmes mais 1 seule comprend le nom et le prénom d’une femme : « Louise Michel » ; les 2 autres font référence à des femmes et à des hommes en même temps : « Curie » (Pierre et Marie Curie) et « Barbès-Rochechouart » ( Marguerite de Rochechouart de Montpipeau était la 43e abbesse de Montmartre).