Brèves Plus de 200 organisations demandent la libération de Khalida Jarrar

Depuis près d’un an, Khalida Jarrar, avocate, féministe et parlementaire de gauche est emprisonnée par les autorités israéliennes. En tant qu’avocate, elle s’est engagée dans la défense des prisonnier.e.s palestinien.ne.s et la liberté de la Palestine. Elle est également une organisatrice des événements de la Journée internationale des femmes en Palestine. « Les femmes palestiniennes sont des partenaires à part entière de la lutte palestinienne » explique Khalida Jarrar.
Depuis juillet 2017, elle est emprisonnée sans accusation ni procès. C’est pourquoi plus de 200 associations de plus de 20 pays ont lancé un appel à sa libération.

Imprimer cet article