Brèves Rassemblement pour le droit à l’IVG

Le Sénat de l’Alabama a adopté une loi contre l’avortement, même en cas de viol ou d’inceste. Les promoteurs du texte ont l’intention d’amener la Cour suprême des États-Unis à revenir sur sa décision de 1973 «Roe v. Wade» qui a reconnu le droit des femmes à avorter tant que le fœtus n’est pas viable. Depuis début 201928 des 50 Etats américains ont mis en place plus de 300 nouvelles règles limitant l’accès à l’avortement.

Face à ce recul des droits des femmes dans un pays où la mortalité maternelle est l’une des plus élevées au monde (900 décès/an) et touche près de 4 fois plus les femmes noires, et à la veille des élections européennes, le collectif «Avortement en Europe, les femmes décident !» dénonce la collusion entre les extrêmes droites politiques et les pouvoirs religieux, leur acharnement contre les droits fondamentaux des femmes.

Le collectif appelle à la solidarité avec toutes les femmes en lutte en Europe, notamment les Polonaises, et demande à tou.te.s les candidat.es à l’élection européenne de reconnaître l’avortement comme un droit humain fondamental pour toutes les femmes.

Rassemblement à l’appel du Collectif «Avortement en Europe, les femmes décident !», le  27 mai 2019 à 18h30.

Imprimer cet article