Brèves Une pétition contre «l’apartheid sexuel» dans le sport

La Ligue du Droit International des Femmes a réuni plus 2024 signatures en faveur de la stricte application de la charte olympique en matière politique et religieuse. La pétition prend la forme d’une lettre ouverte à l’intention du comité d’organisation des jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024. Elle a été signée par plus de 100 associations et plus de 350  personnalités du monde du sport, des arts, de la littérature et des sciences pour contester l’attitude de l’Iran et de l’Arabie Saoudite envers ses sportives.

La pétition rapelle: «l’Iran et l’Arabie Saoudite, soumettent la participation des femmes aux compétitions internationales à des considérations extra-sportives en totale contradiction avec les termes et l’esprit de la Charte Olympique : seules les disciplines jugées « coraniques » leur sont autorisées, mais à la double condition que les athlètes soient couvertes de la tête aux pieds et qu’elles ne participent qu’à des épreuves non-mixtes.» Des conditions qualifiées «d’apartheid sexuel» par la Ligue créée par Simone de Beauvoir.

Imprimer cet article