Brèves Une Convention internationale pour lutter contre les violences au travail

Le 21 juin, l’Organisation Internationale du Travail (OIT) adoptait une convention visant à lutter contre les violences sexistes et sexuelles au travail. Il s’agit de la première convention internationale de ce type.

ActionAid avait fait circuler une pétition demandant à l’État français de ratifier la Convention. L’association a recueilli plus de 20 000 signatures.

Alors que les violences et le harcèlement au travail touchent 818 millions de femmes, plus d’un tiers des pays dans le monde ne possèdent pas de législation contre le harcèlement sexuel. La Convention va obliger les pays qui la ratifient à mettre en place les mesures nécessaires.

 

Imprimer cet article