Brèves Paris: exposition d’artistes femmes du XVIIIe au XXe siècle

Bien que très minoritaires, les femmes se sont peu à peu affirmées dans le monde de l’art depuis le 18 éme siècle en y apportant leur propre vision du monde et en s’intéressant à des thématiques parfois invisibles pour les hommes.

La galerie l’Atelier d’Artistes présente plus de quarante œuvres, tableaux, dessins et photographies, réalisées par des femmes artistes du début du XVIIIe au XXe siècle. Elles sont peintres ou photographes, les deux parfois, connues ou méconnues… Avant 1750, en France, les femmes peintres restent peu nombreuses et peu visibles, mais elles finissent par affirmer leur présence au Salon.

Marie-Elizabeth Lemoine (1761-1811)

Les peintres David et Greuze furent les premiers à ouvrir la porte de leurs ateliers aux femmes. Bien que souvent cantonnées dans les genres mineurs (portrait, scène de genre, peinture de fleurs ou miniature), elles aspirent à la grande peinture d’histoire. Elles vont développer l’art du portrait entre 1750 et 1850, période bénie pour les femmes artistes que l’on a appelé «la parenthèse enchantée.» L’autoportrait est un genre qui permet à ces femmes artistes de se montrer à leur travail, comme une affirmation d’elles-mêmes.

L’exposition montre plusieurs portraits de cette période comme le magnifique autoportrait de Marie-Elisabeth Lemoine à la palette ainsi que des tableaux de paysages du XIXe et XXe siècle. Parmi les femmes photographes, on retrouve les célèbres pionnières de la photographie anglaise du XIXe siècle, Anna Atkins et Julia Margaret Cameron. Grâce à leur métier, les femmes photographes du siècle suivant s’émancipent et s’aventurent dans des domaines jusque là réservés aux hommes. Elles s’appellent Laure Albin Guillot, Laura Gilpin, Margaret Bourke-White, Doris Ulmann ou Dora Marr…

Femmes artistes : peintres et photographes du 7 novembre au 12 décembre 2019 à la galerie L’Atelier d’Artistes, à Paris dans le 6ème.

Imprimer cet article