Articles récents \ Sport Île de France Simone : “Le sport m’a permis d’accéder plus facilement au monde du travail”

Simone

La Fédération Nationale des Centres d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles (FNCIDFF) a organisé, avec le soutien du ministère des Sports, le 3 décembre dernier sa deuxième rencontre TouteSport. Ce projet vise à encourager la pratique sportive des femmes des quartiers prioritaires de la politique de la ville et des territoires ruraux en tant que vecteur de confiance en soi, d’autonomie et d’insertion socioprofessionnelle. Témoignage de Simone bénéficiaire du programme auprès du CIDFF Essonne.

Je suis arrivée CIDFF au mois de septembre 2019. La prestation Sport pour toute, je l’ai prise un peu en cours de route, donc j’ai découvert une équipe déjà mise en place avec un coach sportif. Lorsque j’ai commencé, l’équipe était composée de femmes qui avaient déjà des liens avec le CNIDFF. Ce sont des femmes qui sont arrivées, dans mon cas par exemple, avec une histoire un peu lourde, détruites, fatiguées. Ce sont des femmes qui n’avaient pas accès au sport pour plusieurs raisons : par rapport au coût financier qu’il représente et aussi par rapport aussi aux stéréotypes parce que souvent le sport c’est plutôt l’affaire des jeunes, des enfants ou des hommes. Ces femmes étaient un peu mises à l’écart de la pratique du sport. Beaucoup de femmes avaient également des problèmes de santé, leur corps ne leur permettait pas de pratiquer le sport. Je remercie beaucoup notre animatrice sportive qui nous a vraiment permis à toutes, au bout de 2 ou 3 séances, de nous réconcilier avec l’activité sportive. Il y a eu beaucoup de pleurs, qui sont liés à d’autres choses, d’autres paramètres, mais nous avons tout de même pu débuter cette activité sportive.

Qu’est ce que nous a apporté le sport ? Il nous a apporté une confiance en soi, la possibilité de se retrouver, de renouer ou de créer des liens puisque après le sport souvent nous discutons, nous parlons, nous échangeons sur beaucoup de sujets. L’activité sportive permet aussi aux femmes de sortir de chez elles, et surtout, en gagnant de la confiance en elles, elles se sont retrouvées plus à l’aise dans le monde du travail. Moi, je sais que le sport, le fait de revoir du monde, m’a permis d’accéder plus facilement au monde du travail. Ce que je dirais, c’est que le sport nous a permis de sortir un peu du cocon où nous étions, puisque nous étions un peu enfermées chez nous. Cette activité sportive nous a été très bénéfique. Le sport nous a permis d’être plus dynamiques, de nous sentir mieux dans notre peau. En un mot je pourrais dire que l’activité sportive a permis aux femmes de revivre, en tout cas pour ma part c’est vraiment ce que je voudrais souligner.

Cette journée au ministère des Sports nous a fait un grand bien, elle nous a permis de réaliser ce que nous avons accompli depuis. Nous sommes reparties encore plus motivées que d’habitude pour réaliser cette activité sportive.

Témoignage recueilli par Marion Pivert 50-50 Magazine

50-50 Magazine est partenaire de TouteSport

print