France \ Société Antoine Kolodziej : « Il est nécessaire en termes de charge mentale et biologique que les hommes prennent en charge leur contraception »

Antoine Kolodziej milite pour l’équité contraceptive. Via la coopérative Entrelac, dont il est le cofondateur, il se bat pour que les hommes puissent prendre une partie de la charge contraceptive. La coopérative a notamment soutenu le projet Ando-Switch, un anneau en silicone actuellement à l’étude qui devrait entrer en phase de test clinique à la fin de l’année. L’accessoire permet de remonter les testicules dans la poche inguinale (à la racine de la verge) où ils entreront en phase de réchauffement.

Sandrine Laure Dippa pour 50-50 Magazine

print