Brèves Chantal Brunel appelle à condamner le traitement sexiste des violences faites aux femmes

Dans un communiqué du 20 mai, Chantal Brunel, rapporteure générale de l’Observatoire de la parité entre les femmes et les hommes , appelle à une condamnation claire et unanime, notamment médiatique et politique, du traitement sexiste des violences faites aux femmes.

Elle déplore que malgré le vote de la loi sur les violences faites aux femmes en juillet dernier, le traitement médiatique de ces affaires ne donne pas toute sa dimension à la gravité :

– des agressions sexuelles, qui sont des crimes et des délits (le viol, l’inceste, l’exhibition sexuelle ou le harcèlement sexuel sont passibles en France de peine d’emprisonnement allant d’un an à vingt ans)

– de la réalité des violences sexuelles faites aux femmes (environ 23 000 faits constatés par la police et la gendarmerie dont 10 108 viols en 2010 selon l’Observatoire national de la délinquance. Pour le Collectif féministe contre le viol et la Fédération Solidarité femmes qui gèrent les numéros d’appel dédiés aux femmes victimes, le nombre pourrait atteindre 100 000 viols par an dans la mesure où 1 victime sur 10 seulement porte plainte).