Chroniques Devenir une pute pour son mari

Hier,  je décide de faire un petit tour sur le site Minutebuzz.fr pendant que Chéri Chéri s’accorde un moment privilégié avec sa PS3.

Quelle ne fut pas ma surprise de découvrir un article intitulé « Devenez une bonne pute pour votre mari ».

Interloquée, je clique immédiatement et commence la lecture de ce papier déroutant.

A mon grand désarroi, il ne s’agit pas plus de la présentation d’une web série humoristique que d’une pub décalée pour une chaîne pornographique.

Inutile de chercher le 2ème degré dans ce titre, il n’est autre que le principal conseil d’un groupe islamiste, rapporté par le quotidien britannique The Guardian.

Dans l’article on apprend que le Club des femmes soumises est déjà installé en Malaisie, où il a réuni 800 adeptes en un mois, en Indonésie et à Singapour. Ce groupe invite les femmes à satisfaire leur mari, « en le servant mieux qu’une prostituée de première classe », pour éviter que celui-ci ne se paye les services d’une professionnelle et ainsi, mieux réussir leur mariage.

On aura tout entendu ! Comme si nous, les femmes, nous avions besoin de ça !

On a quand même la responsabilité de la mise au monde des enfants, qui engendre, je vous le rappelle, de nombreuses complications dans notre quotidien tout au long de notre vie ! On ne va pas en plus endosser celle des infidélités de ces Messieurs si jamais on ne fait pas la pute !

Moi je serais plus pour une peine de castration en cas d’infidélité ! Voilà qui ferait plus réfléchir la gente masculine avant de sortir Popol devant n’importe qui !

Alors que le Club des femmes soumises compte s’installer dans l’année à Paris et à Londres, je suis quand même soulagée de lire qu’à Singapour, le Conseil religieux islamique s’oppose à la philosophie de ce groupe et explique que le bonheur d’un mariage va au-delà de la satisfaction sexuelle reçue de la part de sa femme.

En accord avec cette déclaration, j’espère que le message sera entendu parce que franchement, faire la pute en burqa je voudrais bien vous y voir vous !

Diane Mc Evoy, journaliste et blogueuse

Plus d’articles sur le blog de Diane.