Brèves La mortalité néonatale recule dans le monde… mais pas assez vite

Le nombre de décès néonatals dans le monde est passé de 4,6 millions en 1990 à 3,3 millions en 2009, avec une baisse est un peu plus rapide depuis 2000, grâce aux objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) de l’ONU.

Si les investissements en matière de soins de santé pour les femmes et les enfants ont permis de faire reculer les décès des mères de 2,3% par an et des enfants de moins de cinq ans de 2,1% par an, les décès des nouveaux-nés, eux, n’ont baissé que de 1,7 %.

L’OMS rappelle que près de 99 % des décès de nouveaux-nés sont concentrés dans les pays en développement. Avec une réduction de 1 % seulement, c’est en Afrique que les progrès sont les plus lents.

Source : étude publiée le 30 août dernier par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), menée par des chercheurs de l’OMS, de Save the Children et de la London School of Hygiene and Tropical Medicine, portant sur une période de 20 ans et couvrant les 193 pays membres de l’OMS.