Brèves Des catholiques approuvent la lutte contre les stéréotypes dans les manuels de SVT

Dans un communiqué daté du 7 septembre 2011, l’association FHEDLES (Femmes et hommes, égalité, droits et libertés dans les églises et la société) répond aux 80 députés UMP qui ont écrit au ministre de l’Education nationale pour demander la suppression de la présentation de l’identité sexuelle dans les nouveaux manuels scolaires de SVT (Sciences de la vie et de la terre).

L’association a déclaré que ces députés semblent croire que le comportement masculin ou féminin découle de nos hormones et de la forme de nos organes génitaux, et pas de notre culture ou d’un rapport de pouvoir :

« Pas de notre culture ? Alors pourquoi s’inquiètent-t-ils de la place des femmes dans l’Islam ? Et pourquoi prennent-ils la peine de signer des pétitions pour que l’éducation nationale enseigne aux jeunes les rôles encore traditionnellement transmis comme masculins et féminins ?
Pas d’un rapport de pouvoir ? Alors pourquoi fallut-il attendre 1944 pour que les hommes accordent le droit de vote  aux femmes ? Et pourquoi les nombreux hommes toujours au pouvoir à l’Assemblée nationale freinent-ils l’inscription des femmes dans leurs listes électorales au mépris des lois sur la parité en politique ? »

La FHEDLES, qui anime depuis dix ans le centre Genre en christianisme, dit se désolidariser des groupes catholiques qui ont inspiré aux députés leurs indignation contre les analyses de genre.