Les hommes, des féministes comme les autres TEST : Etes-vous un homme féministe ?

Féministe pro-actif © Emilie Kennedy

Vous arrivez dans un lieu en même temps qu’une femme, tenez-vous la porte pour la laisser passer?

Ξ Bien sûr, la galanterie veut qu’on lui tienne la porte.

Ο Cela dépend de qui met la main sur la poignée en premier. La courtoisie n’a pas de sexe.

Δ Et puis quoi encore, après plus de 40 ans de lutte féministe, elle peut ouvrir la porte toute seule !

 

Osez le féminisme a lancé une campagne pour que la civilité «mademoiselle» des formulaires administratifs disparaisse. Vous pensez :

Δ « Mademoiselle » est une femme, célibataire, sexuellement libre (et attirante ?) et « madame », votre mère, votre boss ou la femme de votre pote ! Cette campagne n’est pas une priorité.

Ξ Une femme qui n’est pas mariée est une « mademoiselle » depuis des siècles. Cette campagne est une hérésie.

Ο En 2011, faire une différence entre une femme mariée ou non est archaïque et même s’il y a d’autres combats à mener pour l’égalité, cette campagne est une action symbolique importante.

 

2012 sera une année électorale riche, vous vous dites :

Ο Ce sera une année vraiment riche si, à cette occasion, on pouvait dépasser les 30% de femmes à l’Assemblée nationale.

Δ On est tous citoyens, c’est normal et on ira tous voter, homme comme femme.

Ξ Mais pourquoi le général de Gaulle a-t-il accordé le droit de vote aux femmes en 1944 ?… Heureusement, on a échappé à une nouvelle candidate PS à la présidentielle !

 

Vous avez la possibilité d’être promu à un poste de direction mais vous êtes deux en lice et votre concurrent est une concurrente. Pour vous :

Ξ Seul un homme peut être directeur, avoir l’autorité et la compétence nécessaire pour cette fonction.

Δ Les femmes doivent pouvoir travailler mais ce poste est difficile à concilier avec les enfants à aller chercher à l’école ou même une grossesse…

Ο Seuls les compétences et le travail réalisé doivent être pris en compte pour le choix, mais parfois il est important de privilégier les candidatures féminines pour apporter une autre approche du management.

 

Vous êtes papa ou allez le devenir. L’éducation des enfants, pour vous, c’est :

Δ Aller les chercher à l’école parfois, les conduire au parc ou à des activités de loisirs, de temps en temps, faire des câlins…

Ξ Surtout le rôle de la mère. Le père est la figure d’autorité et de sécurité qui assure le gîte et le couvert.

Ο Une responsabilité à partager à deux avec la maman : le bain, les devoirs, les bobos, les câlins et les histoires du soir… au quotidien.

 

VERDICT :

Vous avez une majorité de Ο : vous êtes féministe et pro-actif !

Vous êtes un homme d’avenir. Vous estimez que la domination masculine est un frein pour les femmes comme pour les hommes, puisqu’elle contraint les uns et les autres dans des rôles figés. Pour vous, l’égalité entre les femmes et les hommes est inscrite dans la constitution française et dans votre quotidien. C’est important pour vous que la responsabilité repose sur tous et toutes. EGALITE vous invite à témoigner de vos expériences et de vos coups de gueule.

 

Vous avez une majorité de Δ : vous êtes en passe de devenir féministe !

Vous êtes inscrit dans le présent. Vous reconnaissez que les femmes doivent avoir des droit égaux à ceux des hommes. Mais vous ne voyez pas nécessairement comment l’égalité peut s’inscrire dans votre vie. Pourtant, vous commencez à prendre conscience que cela implique que vous deviez dire adieu à certains privilèges masculins – tout ne peut plus vous être dû parce que vous êtes né de sexe masculin –, pour vivre autrement, en vous impliquant plus dans votre vie personnelle et familiale. EGALITE ne peut que vous soutenir dans votre démarche et peut vous aider : lisez-nous régulièrement.

 

Vous avez une majorité de Ξ : vous êtes sexiste !

Vous êtes un homme du passé. Pour vous, les femmes et les hommes sont différents et ont des rôles différents depuis des siècles, et cela vous convient. Comme les aristocrates avant la Révolution française, vous êtes attaché à vos privilèges. Vous êtes le « sexe fort » et entendez bien le rester. Mais à EGALITE, nous sommes d’une nature optimiste, alors en lisant plus souvent nos articles, vous pourrez peut-être vous « désericzemmouriser ».