Brèves Une ministre féministe et pro-avortement nommée au Brésil

Aujourd’hui, Eleonora Menicucci prend ses nouvelles fonctions de ministre au secrétariat des Politiques pour les femmes au Brésil où elle remplace Iriny Lopes.

Titulaire d’un doctorat en sciences politiques et issue du Parti des travailleurs, cette féministe de longue date est professeure en santé publique à l’université fédérale de São Paulo.

Ex-guérillera et amie de Dilma Rousseff depuis les années 1960 – elles étaient codétenues pendant la dictature –, Eleonora Menicucci, 67 ans, promet de défendre la légalisation de l’avortement. Tout en continuant les politiques précédentes du secrétariat : lutte contre les violences faites aux femmes et contre la féminisation de la pauvreté, ainsi que la préparation de la Conférence de Rio + 20, qui aura lieu en juin 2012.

Elle s’est également prononcée sur sa vie personnelle, reconnaissant qu’elle avait eu recours deux fois à l’avortement et déclarant : « J’ai des relations avec des femmes et des hommes, et je suis très fière de ma fille qui est lesbienne et a eu un enfant par insémination artificielle. »

Un vrai bouleversement au Brésil, alors que la controverse sur l’avortement avait particulièrement marqué la campagne présidentielle de 2010.