Brèves Sauver les droits des femmes en Tunisie

Alors que la Tunisie est jusqu’à aujourd’hui un des pays arabes où les droits des femmes sont les plus avancés, un projet d’article de la future Constitution tunisienne stipule que la femme serait un « complément » de l’homme et non son égale, remettant ainsi en en cause la dignité et la citoyenneté des femmes.

Une pétition en ligne sur aavaz.org  appelle les député-e-s de la Constituante à refuser cet article et garantir l’égalité entre les citoyens.

« Si cet article venait à être adopté dans la version finale de la Constitution, cela reviendrait à limiter le principe d’égalité entre hommes et femmes. La femme n’est pas définie en fonction de l’homme. Nous demandons l’abrogation de l’article 28 du projet de la constitution et de maintenir l’article 22 qui garantit la liberté et l’égalité des citoyens indépendamment de leur genre ».

Dès que 50 000 signatures auront été obtenues, la pétition sera directement remise aux député-e-s.