Brèves Nantes pionnière sur les violences faites aux femmes

Depuis le 2 novembre et pour 6 mois, la ville de Nantes met à l’expérimentation « l’arrêt à la demande » pour les bus circulant la nuit, une mesure proposée dans le cadre du Plan national de lutte contre le harcèlement sexiste et les violences sexuelles du Gouvernement. Tou-te-s les voyageuses/voyageurs peuvent ainsi demander au conducteur/conductrice de la/le déposer entre deux arrêts. La ville pionnière évaluera la viabilité de « l’arrêt à la demande ». Lancée à la fin du mois d’octobre, l’application gratuite de Diariata N’Diaye permet l’envoi automatique d’un message d’alerte, de photos et des coordonnées de géolocalisation de l’utilisatrice.