Brèves Salvador: 30 ans de prison pour avoir accouché d’un enfant mort-né, l’appel d’Amnesty

En 2007, au Salvador, Teodora Del Carmen Vàsquez accouche accidentellement de son bébé mort-né et perd connaissance. A son réveil, les policiers alertés, la menottent et l’arrêtent. En 2008, à l’issue d’un procès entaché d’irrégularités, elle est reconnue coupable d’homicide aggravé et condamnée à 30 ans de prison. Dans ce pays, l’avortement est un crime quelques soient les circonstance et les femmes qui font une fausse couche ou accouchent d’un enfant mort-né sont régulièrement soupçonnées d’avoir avorté et condamnées à des peines très lourdes. Amnesty International appelle à signer une pétition pour demander la libération de Teodora et le respect des droits sexuels et reproductifs des femmes au Salvador.