Brèves Le CNDF dénonce les conséquences du projet de «loi travail» sur les femmes

Le Collectif National pour les Droits des Femmes exige le «retrait total» du projet de «loi travail». Il dénonce plusieurs dispositions qui «auront des conséquences particulières sur les femmes.» Parmi ces propositions, l’inversion des normes touchera avant tous les femmes puisqu’elles sont surtout présentes dans les TPE-PME. Elles se retrouveront alors dans «un rapport de force défavorable pour négocier des accords d’entreprise.» Par ailleurs, la fixation unilatérale du temps partiel par l’employeur est un facteur de fragilisation car plus de 78% des temps partiels sont occupés par des femmes (INSEE). Enfin, la modulation des règles du licenciement sera «une bonne occasion pour licencier des femmes victimes de violences.»