Brèves Brésil : « Le monde entier assiste avec rage et tristesse à l’assassinat de la démocratie et de la justice »

La Marche Mondiale des Femmes Brésil alerte sur l’avancée flagrante de la droite conservatrice sur les mouvements progressistes. Dilma Rousseff est victime d’un « coup d’Etat masqué, raciste, patriarcale et lesbophobe ». Le 17 avril, la Cheffe d’Etat est mise en accusation pour violation de la loi budgétaire, des accusations qui n’ont toujours pas été prouvées. Le 12 mai, elle est écartée du gouvernement et remplacée par Michel Temer. En 4 jours, le masque de la droite conservatrice tombe, le nouveau gouvernement est composé uniquement d’hommes blancs et les réformes visent à détruire l’héritage progressiste : suppression des Ministères de la Culture, des Femmes, de l’Egalité Raciale et des Droits Humains, du Développement Agricole, fin de la valorisation du salaire minimum, privatisations en perspectives … La Marche Mondial des Femmes Brésil appelle à se solidariser pour faire valoir démocratie et justice au Brésil et en Amérique Latine.