Brèves Au Malawi, la guerre est déclarée contre les mariages forcés

Theresa Kachindamoto, cheffe du district de Dedza au Malawi, se bat pour la promotion des droits des femmes. En 3 ans, elle a réussi à faire annuler 850 mariages forcés et à ramener les jeunes filles sur le chemin de l’école. Un combat au quotidien car, même si l’année dernière dans son district elle a fait interdire le mariage pour les filles de moins de 18 ans, le droit coutumier ou le consentement des parents permet de contourner la loi. Selon les Nations Unies (rapport de 2012), au Malawi la moitié des filles ont été mariées avant leur 18 ans. Theresa Kachindamoto n’est pas au bout de ses peines et malgré ces grandes avancées, elle est même menacée de mort.